TPMP – Jean-Pascal Lacoste en larmes : il se confie sur ses graves problèmes d'argent…

S’il est toujours de bonne humeur, sur le plateau de TPMP, dont il a intégré l’équipe, en 2020, ça n’a pas toujours été facile pour Jean-Pascal Lacoste. L’ancien candidat de la Star Academy révèle ce 11 décembre avoir eu un « bad il y a huit ans ». Ruiné, il explique ce qu’il a mis en oeuvre pour s’en sortir…

Le beau frère de Sylvie Tellier raconte ainsi : « J’ai galéré à payer mon loyer, j’en ai chié » et détaille : « Au décès de mon père, je devais 185 000 euros aux impôts. J’ai perdu mon contrat TF1 (…). J’avais 5 000 balles par mois. Par chance, mon père m’avait fait acheter un terrain, j’ai redémarré à zéro ».

« Quand il faut bouffer, eh bien il faut bouffer ! »

C’est ainsi qu’il se souvient être passé par des moments durs. Il dévoile : « J’ai ouvert un petit restaurant, ça a moyennement marché, j’ai vendu. J’ai tenté la comptabilité, on m’a dit non. Je voulais être plâtrier, on m’a dit non. Je me suis présenté à un restaurant et j’ai dit au chef de me prendre à l’essai 3/4 jours ».

Finalement, dit-il, il a « fait serveur dans un restaurant » et s’est aperçu de la cruauté des gens qui ironisaient « Ah, ça vous mène là, la télé ». Lui qui estime : « les gens, c’est des connards, ils vous démontent » reconnait qu’il faut avoir bien du courage pour se réinventer. Avec d’autres stars de télé en tête, comme Mallaury Nataf ou Ophélie Winter, il précise : « ce n’est pas parce qu’on fait de la télé, qu’on ne peut pas être boulanger ou autre (…) Quand il faut bouffer, eh bien il faut bouffer ! »

>> A voir aussi : Jean-Pascal Lacoste s’en prend de nouveau à sa belle-soeur Sylvie Tellier

F.A