Kanye West demande à ses équipes de ne pas « forniquer » hors mariage !

Kanye West a donc de bien hautes exigences… Le président à la présidentielle exige même que son équipe « ne fornique pas » hors mariage ! »

Inutile de vous dire que Kanye West met la barre très haut. Pas si facile de devoir travailler pour Yeezus… Ce dernier demande à ses équipes de ne pas « forniquer » ! MCE TV vous dit tout de A à Z.

Kanye West a des idées bien arrêtées, somme toute. En effet, plus tôt, au début de sa campagne, l’époux de Kim Kardashian avait fait des révélations choc.

Celui que l’on dit atteint de troubles bipolaires avait fondu en larmes à un meeting. Ce, après avoir évoqué le fait que sa femme avait voulu avorter, alors enceinte de North.

Ce n’est donc pas vraiment une surprise que le Tout-Puissant Yeezus fasse état de ses exigences. Eh oui, Kanye West a fait une demande très spéciale à son équipe de campagne…

Celle de ne pas faire l’amour hors mariage ! Cela paraît fou, et pourtant, c’est du Ye tout craché… Rien de neuf sous le soleil.

L’abstention hors mariage fait donc partie des critères de choix pour faire partie de l’équipe de Kanye West. C’est du moins ce qu’il vient de laisser échapper !

Kanye West demande à ses équipes de ne pas forniquer hors mariage !
Kanye West demande à ses équipes de ne pas forniquer hors mariage !

Kanye West: cette demande particulière faite à son équipe de campagne…

Les journalistes Danny Hakim et Maggie Haberman ont donc dévoilé les propos chocs du candidat à la Maison Blanche… De quoi en dérouter plus d’un !

Kanye West, que l’on connaît pour ses déclarations « pro vie » et « anti-IVG » a « demandé à son équipe de campagne de s’abstenir de forniquer en dehors du mariage ». Tout simplement.

L’époux de Kim K, dont le mariage est sur une corde raide, ingère donc dans la vie conjugale de ses effectifs. Avec de tels propos, le candidat du « Birthday Party » a tout d’un prêcheur !

Celui que l’on surnomme déjà Yeezus se voit d’ores et déjà au bureau Ovale et prévoit de « soutenir les familles ». Tout en se défendant bien sûr de « pointer du doigt quoi que ce soit », comme dit le New York Times.