Patrick Fiori se confie sur sa jeunesse passée dans une cité de Marseille : "J'aurais pu partir…

Patrick Fiori multiplie les casquettes. Chanteur et coach très populaire dans The Voice All-Stars, actuellement en diffusion sur TF1, l’homme de 52 ans sera bientôt à l’affiche d’un téléfilm intitulé « Mauvaise Graine ». Dans ce long métrage qui sera diffusé sur la première chaîne, l’interprète de « Je sais où aller » jouera le rôle d’un éducateur d’origine arménienne qui aide les jeunes en difficulté… Un personnage qui lui rappelle beaucoup son paternel… « J’ai l’impression de rencontrer mon père jeune. En lisant le scénario, j’avais les larmes aux yeux. Cette générosité, cette envie de motiver ses troupes, c’est lui », a confié Patrick Fiori au cours d’une interview accordé à Télé Magazine.

Ainsi, pour son tout premier rôle principal, le chanteur a puisé son inspiration dans ses propres souvenirs ! Et pour cause, avant de connaître la gloire, l’artiste a passé sa jeunesse dans la cité Air-Bel, un quartier populaire de Marseillais où il a « grandi parmi de soixante-dix nationalités » « J’ai connu ce monde où toutes les portes étaient ouvertes, où je pouvais taper dans toutes les gamelles. Je mangeais arabe à midi, créole le soir et chinois le lendemain. Nous, les enfants, on ne cherchait pas à savoir qui priait quoi. Nos dieux, c’était bouffer et courir dans les collines. Kiffer la vie, quoi ! Jean Bogossian (le nom du personnage qu’il interprète dans le film, NDRL), il était en moi. Je n’ai fait que le réveiller », a confié l’acteur. Si ce dernier a avoué qu’il aurait pu « partir en vrille dix fois » durant sa jeunesse, Patrick Fiori a finalement tiré le meilleur de ce cadre multiculturel !

Lisa Ziane

À voir aussi :