Elie Semoun est heureux, il a enfin pu voir son papa qui vit dans un Ehpad

Elie Semoun était inquiet de ne pas pouvoir rendre visite à son père, atteint de la maladie d’Alzheimer, dans l’Ehpad où il vit. Mais aujourd’hui, c’est chose faite : l’humoriste a pu revoir son papa, sous certaines conditions, à cause des mesures de confinement.

Elie Semoun avait lancé un appel aux dons le 14 avril dernier pour aider l’Ehpad où vit désormais son papa, atteint de la maladie d’Alzheimer. En cette période de confinement, son père Paul, 88 ans, ne pouvait voir ni son fils Elie, ni sa fille et son état mental inquiétait beaucoup l’humoriste. « Il n’a plus le moral parce qu’il ne nous voit plus ma sœur et moi depuis un mois », expliquait-il sur Instagram. En effet, pendant la période de confinement, les maisons de retraite et les Ehpad ne pouvaient recevoir de visiteurs pour protéger les personnes âgées, sujettes plus que les autres à être contaminées. L’humoriste avait alors décidé de sensibiliser sa communauté pour aider cette maison de retraite spécialisée : « Il est dans un Ehpad à Lyon qui manque cruellement de matériel : combinaisons, masques FFP2, gants, surblouses, blouses ». Son appel aux dons avait alors bien fonctionné car quelques jours plus tard, l’établissement de santé avait reçu du matériel.

Une visite qui rassure

Une bonne nouvelle pour Elie Semoun qui est, en ce mercredi 29 avril, très heureux puisqu’il a enfin pu revoir son papa à l’Ehpad. Depuis quelques jours, l’entourage proche des personnes âgées peut leur rendre visite sous certaines conditions. Sur Instagram, l’humoriste a publié une vidéo très touchante, où on peut voir sa rencontre avec son père Paul, portant un masque. C’est à travers le portail de l’Ehpad, que l’acolyte de Franck Dubosc a pu parler avec lui : « Papa, je ne peux pas bouger moi », lui dit-il, apparemment très ému. Son père lui lance alors un « je t’adore », qui a chamboulé le cœur de beaucoup d’internautes. Ayant quelques dizaines de minutes pour le voir, Elie Semoun invite alors son père à s’asseoir pour discuter à quelques mètres l’un de l’autre. Accompagné par une aide-soignante, le père d’Elie Semoun a l’air heureux de retrouver son fils, qu’il a tout de suite reconnu, en citant son prénom et son deuxième prénom : « C’est Elie Michel », dit-il à l’infirmière. Un moment très émouvant.