Angèle se moque des humains en confinement sur Instagram !

Angèle sait aussi faire dans l’humour ! La chanteuse balance ainsi quelques blagues bien senties sur le confinement dans ses stories…


–>

Le confinement, Angèle en a marre ! La chanteuse belge ironise donc sur la situation… Et essaye ainsi de faire comprendre sa manière de penser à ses fans. À mourir de rire !

Car quand elle veut faire passer un message, la chanteuse ne fait pas comme tout le monde. Cette fois, elle compte donc sur ses chiens pour parler du confinement… Une idée étrange, mais très visuelle.

Angèle exprime donc son ras-le-bol dans ses stories Insta. On y découvre ainsi ses chiens… Mais visiblement, l’un des deux a pris l’autre pour son accoudoir. L’autre se retrouve donc écrasé dans le canapé…

L’image parle suffisamment d’elle-même pour que la chanteuse en fasse un meme. Pour elle, la victime devient donc Noël. Et l’agresseur, le covid, évidemment… Oui, le covid risque en effet d’écraser Noël.

Avec des limites de nombre de personnes, des masques et du gel hydroalcoolique, Noël risque ainsi de changer des années dernières… Mais Angèle ne s’arrête pas là. Elle montre aussi d’autres changements.

Angèle se moque ouvertement des "humains en confinement" sur Instagram !
Angèle se moque ouvertement des « humains en confinement » sur Instagram !

Angèle se moque des gens en confinement !

Ses chiens inspirent aussi la chanteuse pour évoquer sa situation. Car elle n’a plus mis les pieds sur scène depuis de nombreux mois… Et le monde de la culture semble ainsi à l’abandon. Pour un moment encore.

Étonnamment, le même chien martyrise l’autre… Une petite morsure qui permet à Angèle de rappeler à quel point de Covid a mangé les concerts. Drôle, simple, efficace… mais un peu triste, aussi.

Car pour son troisième meme canin de la journée, la chanteuse passe à l’année prochaine. Elle semble ainsi sûre que le covid va aussi nous bouffer 2021… Et que nous allons donc tous devenir fous en confinement !

Bientôt, elle pourra donc chanter « on est devenus fous »… Mais pour l’instant, Angèle se contente d’ironiser sur la situation. Et d’espérer que le confinement s’arrêtera un jour. Et le covid avec.