Meghan Markle: son fils Archie harcelé dans leur jardin à Los Angeles !

Meghan Markle et le prince Harry sont sous le choc. Leur fils Archie a été harcelé dans le jardin de leur villa !

Après leur retrait de la famille royale, Meghan Markle et le prince Harry sont plus exposés que jamais. Leur fils Archie a été harcelé dans leur jardin. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

En janvier dernier, Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé une grande décision. Celle de s’éloigner de la famille royale.

Eh oui ! Le couple n’était plus en osmose avec le monde médiatique. C’est donc la raison pour laquelle ils se sont donc installés dans une villa à Los Angeles.

Seulement voilà, ils sont plus exposés que jamais ! Ils ont même dû investir dans un équipement de sécurité pour se protéger des paparazzis.

Et justement ! Ces derniers auraient donc photographié le petit Archie alors qu’il jouait dans leur jardin. Ni une, ni deux, le duc et la duchesse de Sussex ont donc réagi.

D’après l’AFP, Meghan Markle et le prince Harry ont porté plainte jeudi, à Los Angeles, contre le paparazzi en question.

Meghan Markle: son fils Archie harcelé dans leur jardin à Los Angeles !

Meghan Markle: son fils Archie harcelé dans leur jardin à Los Angeles !

Meghan Markle dépose une plainte !

« Le couple a récemment appris que quelqu’un proposait à la vente des photos de leur fils de 14 mois, Archie, affirmant les avoir prises lors d’une ‘récente sortie publique à Malibu’ ».

« Mais Archie n’a pas été en public, encore moins à Malibu, depuis que la famille est arrivée ». Pour Meghan Markle, il n’y a pas de doute, les photos ont donc été prises pendant des « activités dans le jardin de leur résidence ».

Les papazazzis auraient donc violé l’intimité de la famille. Et la loi californienne ne l’accepte pas. C’est ce qu’a donc déclaré Michael J. Kump, l’avocat de Meghan Markle.

« Aucun drone, hélicoptère ou téléobjectif ne remet donc ce droit en cause. Le duc et la duchesse de Sussex déposent cette plainte pour protéger le droit à l’intimité de leur jeune fils (…) Et pour découvrir et stopper ceux qui cherchent donc à profiter de ces actes illicites ».