Cette voiture circule dans Paris avec des panneaux publicitaires, incitant les étudiantes « à la prostitution »

Depuis mardi 24 octobre, une voiture circule à Paris avec à l’arrière un panneau publicitaire pour le site de rencontres RichMeetBeautiful. Le message envoyé par la publicité est assez clair : « Romantique, passion et pas de prêt étudiant. Sortez avec un sugar daddy ou sugar mama. »

Le véhicule a été aperçu près du campus de l’Université Pierre-et-Marie-Curie ce mardi, et le lendemain devant l’Université Paris-Descartes. La plateforme RichMeetBeautiful a pour but de mettre en relation les jeunes étudiantes « sugar babies » avec des hommes plus âgés ou « sugar daddy ».

« J’ai vu un premier tweet hier soir [mardi]. J’ai cru à une blague, un montage ! », affirme scandalisé le président de l’Université Paris-Descartes, Frédéric Dardel, auprès du « Figaro étudiant ». Selon lui, il s’agit d’un « appel à la prostitution » et indique qu’il va consulter son service juridique pour réfléchir à une possible action en justice. « Si j’ai un levier d’action, je porterai plainte. »

Plusieurs habitants de la ville de Paris ont été choqués en voyant ce panneau publicitaire. Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris a condamné cette publicité sur les réseaux sociaux.


L’adjointe à l’Enseignement supérieur, Marie-Christine Lemardeley a affirmé sur Twitter que la préfecture de police a été saisie par la municipalité « afin de faire retirer de l’espace public cette publicité scandaleuse ».


Des publicités similaires avaient au mois de septembre déclenché une vive polémique en Belgique. Les Universités et les pouvoirs publics cherchent actuellement le moyen de mettre fin à cette campagne déguisée qui incite à la prostitution étudiante.

Sigurd Vedal, PDG de l’entreprise norvégienne a assuré que son site n’est que l’incarnation de « Cendrillon » ou « Fifty Shades of Grey ». Et «on ne promeut pas la prostitution, mais l’aspect financier fait partie de toute relation».

SOURCE: Nouvelobs