Un proche de Johnny Hallyday balance sur ses derniers jours avant sa mort : "C'était très gênant"

Le 29 mai prochain, un titre inédit de Johnny Hallyday sera dévoilé, 50 ans après son enregistrement. Une nouvelle qui n’a pas plu à Michel Drucker qui aurait préféré qu’on laisse tranquille son ami décédé en décembre 2017.

De son coté, Manu Lanvin a lui préféré parler d’un autre sujet concernant le Taulier à nos confrères du Figaro. Été 2015, les deux musiciens se lient d’amitié, passant « des soirées (à St-Barth, ndlr) à parler des grands guitaristes », car Johnny « les connaissait tous ! » « Et j’ai fait une quinzaine de dates en première partie sur sa tournée Rester vivant », s’est-il souvenu. Le chanteur de 46 ans a évoqué le dernier été de l’Idole des jeunes avant son décès, dans les Caraïbes. Un souvenir gâché par un élément…

« C’était très gênant, j’ai détesté. Il y a beaucoup de voyeurisme à Saint-Barth’. Tout ce que j’espère, c’est qu’il ait pris du plaisir à écouter ma musique et ait pu un moment oublier ses traitements », a-t-il dit révélant n’être plus revenu sur l’île depuis maintenant trois ans. « L’été, c’était notre rendez-vous. Je sais qu’il ne viendra pas, donc cela ne m’intéresse plus ».

En raison du coronavirus, Manu Lanvin a été contraint d’annuler ses 80 concerts. Ce qui ne l’a pas empêché de se produire sur les réseaux sociaux et de faire chanter son père, Gérard Lanvin.

« L’envie de faire des chansons ensemble remonte à plusieurs années (…) Mon père a énormément de choses à dire et possède une voix. Mais je ne veux pas faire de lui un chanteur, je veux le faire interpréter », a-t-il confié au Parisien.

Il sera de retour sur scène en décembre, à la Cigale.

Jb.