Jazz (JLC Family) répond au tacle de Jessica Thivenin et c’est violent !

Depuis quelques jours, Jazz et Jessica Thivenin ne cessent de se clasher sur les réseaux sociaux. Jazz a donc répondu à un nouveau tacle !

Décidément … Rien ne va plus entre Jessica Thivenin et Jazz (JLC Family) ! Les deux jeunes femmes se chamaillent sur les réseaux sociaux. MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Depuis quelques jours, les deux candidates de télé-réalité ne cessent de se tacler sur les réseaux sociaux ! Jazz serait donc la source de ces clashs.

Et pour cause ! Alors que Jessica écoutait tranquillement des chansons Disney pour endormir son fils, Jazz ne l’a pas supporté.

Elle a donc posté une vidéo dans laquelle elle a clashé « ceux » qui ont tendant à l’imiter. Les internautes en sont certains ! La jeune maman visait bien Jessica Thivenin !

Par la suite, la maman de Maylone s’est moquée de l’épouse de Laurent sur Instagram. Toujours en restant très générale, elle a donc imité les influenceuses qui ont tendance à faire des duck face !

« J’étais sur les réseaux et j’ai vu des influenceuses… Vraiment, je ne peux pas ! Je sais que ce ne sera jamais mes amis ! Je déteste ce genre de vidéos... »

« Voilà elles font ça ! C’est tellement ridicule que ça me fait rire ! Tout ça pour que leur bouche ait l’air plus grosse... Mais ça se voit ! » Thibault Garcia a ensuite imité le visage de Jazz.

Jazz (JLC Family) répond au tacle de Jessica Thivenin et c'est violent !

Les internautes ne sont pas de tout coeur avec Jazz !

Jazz ne s’est donc pas arrêtée là ! Elle a donc répondu en soupirant : « Y en a, même avec la chirurgie ça va pas ».

Et visiblement, les internautes penchent plus du côté de Jessica Thivenin. Ils ont tous clashé la mère de Cayden  :

« Y en a même avec de l’argent ils ne savent donc pas s’habiller », « C’est jazz qui a commencé, et elle sait pas s’arrêter... Une vrai gamine. »

« Looool venant d’une meuf refaite de A à Z tellement y avait du taf. Et le pire c’est que le résultat ne l’avantage toujours pas… Cette fille c’est donc un sacré cas ! »