Agathe Auproux se motive comme elle peut pour ranger son dressing !

Dans la story de son compte Instagram, Agathe Auproux photographie son activité noctune. Elle s’est motivée à ranger son dressing.

En plein rangement de son dressing, Agathe Auproux filme la pagaille dans la pièce. Elle essaie de trouver la motivation pour terminer ce qu’elle a commencé ! MCE vous explique tout.

Passer une journée sans alimenter son compte Instagram ? Non, Agathe Auproux n’y arrive pas. En effet, l’auteure du livre « Tout va bien » ne peut pas s’en empêcher.

Complètement accroc au réseau social, la jeune femme ne peut s’arrêter d’échanger avec ses abonnés. Elle adore discuter avec eux !

Ainsi, celle qui refuse de dévoiler l’identité de son chéri passe son temps à leur montrer ses moindres faits et gestes.

Comme ses balades en bord de mer, ses joggings ou encore ses sessions shopping. Mais pas seulement !

En bref, Agathe Auproux dévoile aussi toutes ses activités peu agréables. Notamment un tri dans son dressing…

Alors que l’hiver approche à grand pas, la chroniqueuse de l’émission Touche Pas A Mon Poste décide de ranger les vêtements qui ne lui servent plus.

Le problème ? Elle en a trop ! Donc, l’ancienne journaliste croule sous une pile d’habits, et essaie de trouver la motivation de les ranger…

Agathe Auproux se motive comme elle peut pour ranger son dressing 640

Agathe Auproux est débordée

En effet, Agathe Auproux ne s’est jamais rendue compte qu’elle avait autant de pièces dans son dressing. Eh oui, ça s’accumule tout !

Ainsi, la jeune femme filme la pagaille qu’elle a causée dans la pièce. C’est bien simple : il y a des vêtements de partout.

« Je suis en plein rangement et sur cette vidéo n’apparaît que la partie émergée de l’iceberg« , a-t-elle commenté sur sa vidéo.

En tout cas, Agathe Auproux ne parvient pas à savoir quand son dressing sera enfin trié et rangé. C’est pourquoi elle demande à ses abonnés de lui donner de la motivation.

Il faut dire qu’elle en a bien besoin, vu le nombre d’heures qui l’attendent. Chez MCE, on lui souhaite bien du courage…