Jessica Thivenin fait un point sur l’éducation de son fils Maylone !

Jessica Thivenin a reçu de nombreuses remarques au sujet de l’éducation de Maylone. Elle a donc poussé un gros coup de gueule sur Instagram !

Jessica Thivenin ne compte pas se laisser faire par ses haters ! La jeune maman a fait une mise au point sur l’éducation de son fils Maylone. Et c’est plutôt violent ! On vous dit tout !

Jessica Thivenin n’a pas sa langue dans sa poche. Et lorsqu’il s’agit de remettre ses haters à leur place, la jeune maman ne fait jamais les choses à moitié !

En effet, la jolie blonde n’hésite pas à faire des mises au point en poussant des coups de gueule via ses stories. Hier, la chérie de Thibault s’est d’ailleurs énervée contre certains internautes.

La star a reçu de nombreuses remarques après avoir filmé son fils dans le salon. En effet, certains fans lui reprochent d’être trop sévère avec Maylone.

Ni une ni deux, Jessica Thivenin s’est donc empressée de répliquer en vidéo. Et la star n’a visiblement pas apprécié cette critique.

Elle annonce :  « On va faire une petite mise au point ! Vous faites ce que vous voulez, vous éduquez vos enfants comme vous voulez… Mais vous ne vous occupez pas de l’éducation de mon fils » 

Jessica Thivenin fait un point sur l'éducation de son fils Maylone !

Jessica Thivenin trop sévère avec Maylone ? Elle réplique !

Jessica Thivenin poursuit ensuite : « J’ai reçu des messages après avoir montré Maylone dans le salon. Je lui disais de ne pas toucher la télécommande, de ne pas toucher mes chaussons. Quand je dis non, il touche pas. »

La jolie blonde souhaite donner la meilleure éducation à son petit garçon. Elle explique : « Je n’ai pas envie qu’il aile chez les gens et qu’il ne m’écoute pas et qu’il fasse carnage. Il y a des choses avec lesquelles on ne joue pas « .

Enfin, la it-girl finit par remettre ses haters à leur place :« Mon fils m’écoute. Donc vous faites comme vous voulez avec vos enfants, mais ça sert à rien de m’envoyer des messages. Je continuerai de dire non à mon fils. Il faudra m’unfollow si ça vous plaît pas ».

De quoi faire taire les mauvaises langues !