"J'ai pleuré" : Cette première fois qui a été traumatisante et difficile pour Adriana Karembeu……

À 50 ans, Adriana Karembeu peut se vanter d’avoir une belle carrière de mannequin à son actif. Après avoir arpenté les podiums et après avoir prêté son image à diverses campagnes publicitaires, la jolie blonde est devenue animatrice et a ainsi été l’acolyte de Michel Cymes durant plusieurs saisons de l’émission « Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain ».

En parallèle, Adriana Karembeu a signé quelques apparitions à la télévision. En 2012, on l’aperçoit dans un épisode de « Scènes de ménages » sur M6. L’année suivante c’est dans un épisode de la série « R.I.S Police Scientifique » qu’elle apparaît avant de signer une apparition dans « Nos chers voisins ».
Mais c’est en 2015, dans le téléfilm « Meurtres à Étretat » que l’ex-mannequin fait réellement ses premiers pas en tant qu’actrice et ne se contente pas de quelques lignes.

Traumatisée par cette expérience où elle ne pouvait plus maîtriser son image à 100 %, la mère de famille a littéralement refusé de voir le téléfilm. « La première fois que j’ai vu des rushs, j’ai pleuré » explique-t-elle dans les colonnes de Télé Magazine ce mercredi 13 octobre. « Être mannequin, c’est tout maîtriser, être parfaite à 100 %. […] Le métier d’acteur, c’est la vie. Et la vie, on ne la maîtrise pas » ajoute-t-elle.

Fort heureusement, la maman de la petite Nina a réussi à dépasser cette peur et accepte même de jouer des rôles où elle n’est pas à son avantage : « Je ne sais pas si je peux tout jouer, mais je sais que j’ai très envie d’essayer en tout cas » assure-t-elle. Celle qui vient de fêter ses 50 ans a même envie de relever de nouveaux défis après son rôle dans « Plus belle la vie » (nous pourrons la découvrir à l’écran à partir du 27 octobre prochain). « Ne me donnez pas de rôles de jolie nana ! » a-t-elle conclu en message aux productions.

Aliénor de la Fontaine