« Cette expérience nous a vacciné » : Franck Dubosc s’avoue responsable de l’échec de son film…

Un fort sentiment d’échec. Son dernier opus All Inclusive, réalisé par Fabien Onteniente, n’a pas rencontré le succès attendu. Mais Franck Dubosc le reconnaît et prend l’entière responsabilité de cet échec.

All Inclusive a enregistré de très mauvais scores box-office, et a surtout été dans le viseur de quelques mauvaises critiques… Un échec probant que l’acteur de Camping admet sans difficulté. S’il en prend la pleine responsabilité c’est d’ailleurs parce qu’au fond de lui, Franck Dubosc sait qu’il n’a pas assez travaillé ce film, et le projet en lui-même en amont. « Pour ce qui concerne All Inclusive, et son réalisateur, Fabien Onteniente, est d’accord avec moi, on ne l’a pas assez travaillé, on a rendu une copie moyenne ».

À moitié assumé à moitié pardonné, et ce qui est sûr, c’est que Franck Dubosc ne veut certainement pas reproduire cette mauvaise expérience et décevoir ses fans une deuxième fois. « Cette expérience nous a vaccinés et nous évitera de refaire n’importe quoi. Camping 4 n’est donc pas dans les tuyaux pour l’heureMaintenant, c’est une série de films qui est tellement entrée dans la tête et le cœur du public qu’il est difficile de fermer complètement la porte » a-t-il confié à Télé star. D’ailleurs, le papa de Raphaël et Milhan travaille actuellement sur son nouvel opus Rumba Therapy. Un film aux allures moins comique que ce que l’acteur a l’habitude de faire. Dans ce nouveau film, Franck Dubosc raconte l’histoire d’un homme aux alentours de cinquante ans, vivant seul après avoir été abandonné par sa femme et son enfant. Quand quelques années plus tard, le personnage décide de renouer les liens avec sa fille qui a bien grandi et qui est actuellement professeure de danse. Le père de famille s’inscrira à ses cours, alors même qu’il déteste la danse, afin de reprendre contact avec elle.

Pour ce nouveau film, Franck Dubosc veut faire les choses bien. Pour le rôle de la fille danseuse il a d’ailleurs choisi l’une des meilleures, Denitsa Ikonomova, l’une des danseuses phares de Danse avec les stars. Si le tournage doit commencer dans peu de temps, et dans le respect des règles sanitaires, Franck Dubosc ne veut pas pour autant changer ce qu’il a mis en place, « On prendra les précautions nécessaires, mais je n’ai rien changé. Les personnages s’enlaceront ou s’embrasseront comme c’était prévu. Et je préférerais tout arrêter si je devais feinter. Je ne veux absolument pas d’un film qui sente la Covid ». On a hâte de voir le résultat !

À voir aussi : Franck Dubosc papa absent : son fils lui laisse un message qui fait mal 

La rédaction