Lana Del Rey tacle Cardi B et Beyoncé et se fait violemment lyncher !

Lana Del Rey n’aurait jamais dû s’attaquer à Cardi B et Beyoncé ! Elle s’est donc fait violemment lyncher par les internautes.

Mais qu’est-ce qui a bien pu lui passer par la tête ? Lana Del Rey a taclé deux grandes pointures du rap et RNB : Cardi B et Beyoncé. Les fans ne l’ont pas supporté ! MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Ce jeudi 21 mai, Lana Del Rey a posté un message particulier. Elle s’est comparée à des grandes stars comme Nicki Minaj et Beyoncé.

Et d’après les internautes, elle a été un peu loin dans ses propos. Et pour cause ! Elle a critiqué les chanteuses « Doja Cat, Ariana, Camila, Cardi B, Kehlani et Nicki Minaj et Beyoncé ».

Lana Del Rey a donc affirmé que ces artistes féminines ont tendance à faire des « single » dans lesquels elles apparaissent toujours très sexy, sans vêtements, donc très vulgaires.

D’après ses dires, ces femmes en majorité « noires » trompent même leur partenaire dans leurs chansons, ou parlent toujours de sex.

Lana Del Rey tacle Cardi B et Beyoncé et se fait violemment lyncher !

Lana Del Rey serait-elle raciste ?

Trop ! C’en est bien trop pour les internautes qui n’ont donc pas apprécié ce message « vulgaire. » Ils estiment même qu’il s’agit alors d’un commentaire raciste.

« Je pense que le message de Lana Del Rey aurait été bien si elle ne s’était pas comparée à un groupe de femmes majoritairement noires. » a donc commenté un internaute sur Twitter.

Lana Del Rey s’est donc vue dans l’obligation de répondre aux mauvais commentaires : « C’est le problème avec la société aujourd’hui. Tout ne concerne pas tout ce que vous voulez que ce soit. C’est exactement le but de mon message… »

« Les chanteurs que j’ai mentionnés sont mes préférés (…) Je n’ai même pas eu l’occasion d’exprimer ce que je voulais dire sans être complètement critiquée »

La chanteuse continue alors : « Et si vous voulez dire que cela a quelque chose à voir avec le racisme, c’est votre opinion mais ce n’est pas ce que je disais. «