Alyssa Milano lynchée à cause de son masque « de protection » !

Alyssa Milano n’a pas fini de se faire lyncher sur les réseaux sociaux. En effet, la star a dévoilé son masque de protection en crochet.

Alyssa Milano n’a sûrement pas réfléchi avant de poster sa photo de famille sur les réseaux sociaux. Durant cette période de crise, chaque membre portait donc un masque et celui de l’actrice était… en crochet. MCE TV vous dit tout de A à Z !

Depuis le début de la crise sanitaire, les masques font fureur. En effet, ils aident à la protection et empêchent au virus de se transmettre d’une personne à l’autre.

Ainsi, les styles se sont beaucoup développés et la course à la plus belle protection a été lancée. En tant que grande fashionista, Nabilla a d’ailleurs fait sensation sur la Toile. Et ce grâce à un masque signé Louis Vuitton !

À l’instar de la jeune française, Alyssa Milano a donc tenté de faire la même chose. Mais sa protection a malheureusement fait un flop. En effet, celle-ci était faite en laine.

Une matière peu efficace contre le covid-19 qui affichait d’ailleurs de nombreux trous. Eh oui… Alyssa Milano a opté pour le crochet afin de se protéger le visage.

Alyssa Milano lynchée à cause de son masque "de protection" !

Alyssa Milano fait réagir les internautes à cause de son masque en crochet !

En effet, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics depuis le début de la pandémie. Mais celui d’Alyssa Milano ne semble pas servir à grand chose.

Ce dernier est plus décoratif qu’utile. D’ailleurs, il n’a pas tardé à faire réagir les internautes sur les réseaux sociaux. Ceux là se sont rapidement moqués de la jeune femme.

Une twittos a même partagé une photo d’elle affublée d’un masque de carnaval. Ce dernier n’entourait que ses yeux et laissait sa bouche à l’air libre. Une manière de s’en prendre à Alyssa Milano gentiment.

Dans son post, la fan de la star indiquait alors « Voici mon masque et il est aussi efficace que le tiens. » Une réponse qui aura amené l’actrice phare de Charmed à répondre à ses haters.