Voici la raison pour laquelle Winnie l’Ourson est censuré sur les réseaux sociaux en Chine

Les autorités chinoises ont pris la décision d’interdire certaines références à Winnie l’ourson sur les réseaux sociaux chinois.

En effet, il était encore possible d’afficher ce lundi l’image de Winnie sur le réseau social Weibo, ainsi que les caractères « Weini xiao xiong » (« Winnie le petit ours » en chinois). Cependant les commentaires restaient bloqués, suivis d’un message d’erreur avertissant que « ce contenu est illégal ».

Sur la messagerie WeChat, l’image de l’ourson a été supprimée de la galerie d’autocollants. Mais pourquoi autant d’acharnement sur ce célèbre personnage s’interrogeait un internaute sur Weibo… Winnie l’ourson présenterait une forte ressemblance physique avec Xi Jinping, le chef de l’État chinois.

En effet, avec l’approche du congrès automnal du Parti Communiste Chinois, les autorités de Pékin ont décidé de mettre tous les moyens en place pour protéger l’image du chef de l’État. Les premières comparaisons entre l’ourson et le président chinois ont débuté en 2013, lorsque les internautes ont superposé une image de Xi Jinping et de Barack Obama, avec une photo de Winnie et Tigrou.

Depuis les comparaisons ont continué de fuiter sur la toile, comme cette photo du président chinois et du Premier ministre japonais Shinzo Abe, comparée à une image de Winnie serrant le sabot de Bourriquet, le petit âne du dessin animé.