La réponse cinglante de la Corée du Nord, après le discours de Donald Trump à l’ONU

L’entourage du président nord-coréen a tenu à répondre au président Donald Trump après son discours menaçant envers le régime de Pyongyang et son leader Kim Jong-Un. En effet, le chef de la diplomatie nord-coréenne a décidé de tenir le même langage que le président américain pour lui répondre.

Lors de son premier discours à l’ONU, Donald Trump avait qualifié Kim Jong-un de « rocket man » (ou homme-fusée), tout en menaçant de « détruire totalement la Corée du Nord », si les États-Unis étaient contraints de se défendre, en évoquant le programme nucléaire nord-coréen.

« Il y a un dicton qui dit, même si le chien aboie, la caravane passe », a commenté le ministre des Affaires étrangères Ri Yong, mercredi soir à New York. « Si Trump compte nous faire peur avec le bruit d’un chien qui aboie, il rêve », a-t-il poursuivi.

Le ministre nord-coréen semble également avoir de l’humour, à la question de savoir ce qu’il pensait du sobriquet « rocket man » attribué à Kim Jong-Un, Ri Yong a répondu : « désolé pour les conseillers de Trump ».

Peut-être faisait-il allusion à la réaction du chef de cabinet de Donald Trump, pendant le discours à l’assemblée Générale de l’ONU.

SOURCE: L’Express