Home High-tech Michelin invente un pneu biodégradable qui se répare avec une imprimante 3D !
0

Michelin invente un pneu biodégradable qui se répare avec une imprimante 3D !

Michelin invente un pneu biodégradable qui se répare avec une imprimante 3D !
0

Il y a plus de 125 ans, Michelin a inventé la chambre à air. Aujourd’hui le plus grand pneumaticien français a décidé de miser sur des pneumatiques sans air.

Dévoilé il y a une semaine à Montréal (Canada) lors du salon Movin’on, le « Concept Vision  » est une idée de pneumatique futuriste, avec des pneus sans air, écologiques, et biodégradables. Ces pneus n’ont pas d’air, donc ne crèvent jamais et en plus ils se reconstituent tout seul via l’impression 3D.


Le groupe de Clermont-Ferrand a laissé de côté le caoutchouc naturel, et s’est appuyé sur un assemblage de matériaux biodégradables : le papier, le bois, le bambou, les déchets plastiques ou électroniques, les zestes d’orange.

Ces nouvelles matières premières permettent au pneu d’être recyclable et biodégradable. Visuellement, ce pneu du futur ressemble à une barrière de corail avec de nombreuses alvéoles de différentes tailles :

« On parle de ‘generative design’, une forme qui imite le processus de croissance naturelle, végétal ou minéral, parfois animal. Nous nous sommes inspirés de la nature, avec une structure très légère et efficiente », a confié à Forbes Terry Gettis, directeur de la R&D de Michelin.


La partie du pneu en contact direct avec le sol (bande de roulement), s’adapte à la structure de la chaussée rencontrée, ce qui permet une amélioration de la sécurité. Cependant la particularité de ce pneu est que la bande roulement se réimprime en 3D, ce qui permet de la régénérer sans changer le pneu et de réparer une dégradation.

Plusieurs capteurs installés sur le pneu ont pour rôles de suivre l’évolution de la chaussée et aussi l’état d’usure du pneumatique. Une application permet ensuite au conducteur de programmer une intervention 3D, pour faire évoluer le pneu en fonction du besoin (pneu d’hiver par exemple).

Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir un conducteur aller dans une station d’impression 3D pour créer directement une nouvelle structure sur la bande de roulement du pneumatique.