Lorsqu’il commence à lire cette lettre, ce père est convaincu qu’il ne reverra plus jamais son fils !

Il n’est pas toujours facile de tomber sur une lettre d’adieux venant d’un être cher. En effet, un père de famille a vécu une situation assez troublante, lorsqu’en entrant dans la chambre de son fils, il a constaté quelque chose de surprenant. La chambre de ce dernier était bien rangée, tout semblait être à sa place, et sur l’oreiller, se trouvait une lettre qui lui était destinée.

Le père du garçon a un mauvais pressentiment, et c’est les mains tremblantes qu’il décide d’ouvrir la lettre pour en connaître le contenu.

« Mon cher papa,

C’est avec un très grand regret et beaucoup de chagrin que je t’écris. J’ai été obligé de m’enfuir avec ma nouvelle petite amie pour éviter une scène avec toi et Maman. J’ai trouvé le véritable amour avec Stacy, elle est tellement géniale, mais je sais que vous ne l’accepterez pas à cause de ses piercings, de ses tatouages, de ses vêtements de biker moulants et aussi parce qu’elle est bien plus âgée que moi. Mais ce n’est pas seulement la passion qui m’oblige à faire ça Papa.

Elle est enceinte. Stacy est sûre qu’on va être heureux. Elle a une cabane dans les bois et a un stock de bois pour tout l’hiver. Nous partageons le même rêve d’avoir tout plein d’enfants.

Stacy m’a ouvert les yeux sur le fait que la marijuana ne fait pas de mal. Nous allons en cultiver nous même pour la vendre à d’autres personnes des alentours, et les fournir en cocaïne et en ecstasy si nécessaire. Pendant ce temps-là nous prierons pour que la science parvienne enfin à trouver un vrai traitement contre le Sida pour que Stacy guérisse. Elle le mérite à 100%.

Ne t’inquiète pas Papa. J’ai 15 ans et je sais prendre soin de moi. Je suis certain qu’un jour prochain nous viendrons vous rendre visite, comme ça tu connaîtras tes nombreux petits-enfants.

Je t’aime, ton fils, Joshua

PS : Papa, rien de tout ça n’est vrai. Je suis chez Jason. Je voulais juste te rappeler qu’il y a des choses bien pires dans la vie que le bulletin de notes qui est sur la table de la cuisine. Appelle-moi quand je peux rentrer à la maison sain et sauf! »

Vous pouvez imaginer le soulagement du père en lisant l’annexe à la fin de la lettre.