Le gouvernement veut augmenter la taxe sur les alcools forts

Le gouvernement français a l’intention de s’attaquer aux rayons boissons des supermarchés, en taxant davantage les alcools forts. Cette augmentation dite de la «taxe soda» s’inscrit dans le rapport du budget 2018 de la sécurité sociale.

Publié ce mercredi, ce rapport préconise une fiscalité alourdie sur les boissons sucrées afin d’aider à lutter contre l’obésité et le diabète. D’ailleurs au début du mois d’octobre, l’ONU recommandait fortement la mise en place d’une telle mesure afin de réduire de façon considérable la consommation de sucre.

Cependant, le gouvernement d’Edouard Philippe ne compte pas s’arrêter uniquement aux sodas. En effet, il compte également taxer les alcools forts, ce qui pourrait lui rapporter gros, Les Echos parle d’un gain à hauteur de 150 millions d’euros, si les alcools sont taxés à plus de 10%. L’alcool est la seconde cause de mortalité dite « évitable » juste après le tabagisme.

Mais au conseil des ministres, tout le monde n’est pas d’accord avec la mise en place de cette mesure. La ministre de la santé Agnès Buzyn, s’oppose à ce sujet à Olivier Véran, rapporteur du budget de la Sécurité sociale et député LREM de l’Isère. La ministre pense que taxer les sodas et les alcools reviendrait à « taxer les plus démunis ».

SOURCE: LCI