Une petite fille cesse de sortir de chez elle car elle vit un véritable enfer… Ce qui se passe ensuite est incroyable!

Ashley Wastakiewicz est une fillette âgée de 7 ans qui adore s’amuser dehors avec ses amis. Malheureusement depuis quelque temps, elle a arrêté de le faire, car sortir de chez elle pour jouer est devenu un enfer. La raison ? Ashley se fait harceler tout le temps par un garçon de quatre ans son aîné ! Entre les insultes et coups, la petite Ashley n’ose plus se montrer de peur de se faire agresser.

Un jour, Christine la maman d’Ashley voit sa fille en pleurs car le gamin de 11 ans l’avait encore frappée. Elle conduit sa fille à l’hôpital, et ensuite elle porte plainte contre l’agresseur. La maman très inquiète pour son enfant, décide de créer une page Facebook « Friends for Ashley » pour parler de ce que vit sa fille et du harcèlement des enfants.

Sur la page, elle poste une vidéo dans laquelle la petite Ashley raconte ses souffrances et organise un événement dédié à cette cause. Lorsque James Dingmon entend parler du rassemblement, il décide d’y prendre part, accompagné de quelques amis, qui sont comme lui membres du club de motards « American Veterans Motocycle Club. »

L’histoire de la petite Ashley a vraiment touché le motard qui affirme : « Je ne tolère pas le harcèlement. Personne ne devrait être harcelé. »

Quand les membres du groupe composé de dizaines de motards rendent visite à Ashley, elle est bouche bée ! La petite fille a même le droit de prendre place sur l’un des bolides (à l’arrêt). Pour les remercier, Ashley leur a offert un dessin sur lequel est écrit : « je suis harcelée. Les motards prennent soin de moi. »

John R. Spencer, un membre du club, affirme : « Nous continuerons sur cette lancée et ne la laisserons plus être blessée à l’avenir. Avec un peu de chance, l’histoire se répandra et les comportements immatures, violents et destructeurs d’enfants mal éduqués par leurs parents cesseront. »

L’intégralité de l’histoire, et le témoignage d’Ashley, dans cette vidéo (en anglais) :

Source: Féroce