PARIS : une femme sourde-muette accuse des policiers de l’avoir agressé

L'agression a été en partie filmée.

Une mère handicapée de 53 ans, se trouve dans un « état de stress post-traumatique » selon les médecins. La raison ? Elle a été traînée sur le trottoir par les policiers du commissariat du 15e arrondissement.

Depuis l’affaire a pris une autre tournure, surtout après le buzz qu’elle a fait sur la toile, via la vidéo diffusée par BFMTV.

Nous sommes le 27 juillet lorsque Alice, une femme sourde et muette arrive avec l’un de ses enfants dans un poste de police à proximité de chez elle. Alice vient d’apprendre que son fils y est en garde à vue :

« Le scooter que nous lui avions acheté sur un site de vente d’occasion était en fait un véhicule déclaré volé, mais nous ne le savions pas », raconte la fille d’Alice, Yafa, âgée de 22 ans.

Par l’intermédiaire de sa fille, Alice demande les nouvelles de son fils, mais très vite l’échange avec les policiers dégénère :

« Ils ont mal interprété ses gestes. Ça faisait un brouhaha, les agents se moquaient d’elle parce qu’elle est différente, ils étaient comme au spectacle devant elle qui ne peut qu’émettre des sons graves avec sa voix. Ils disaient qu’elle devait se ‘la fermer’, qu’ils allaient la foutre dehors. » raconte Yafa.

L’avocate de la famille, Lucie Marius-Chassot, collaboratrice de Maître Slim Ben Achour raconte :

« À un moment, Yafa est sortie pour appeler un de ses oncles à l’aide. Quand elle est revenue à l’intérieur du commissariat, elle a vu plusieurs policiers autour de sa mère qui agitait ses bras pour s’exprimer. Cette femme voulait seulement des nouvelles de son fils qui n’était même pas dans ces locaux. Et à aucun moment, ils ne l’en ont informée. Pourquoi ? »

Lorsque sa maman s’est mise à crier, Yafa a voulu intervenir : « une policière m’a saisi à la gorge, comme pour m’étrangler. » Et d’après Yafa, c’est ce même agent « qui a attrapé ma mère par les cheveux, qui les lui a tirés, qui l’a jetée au sol pour la traîner dehors ».

La jeune fille a posté plus tard sur Facebook des photos de sa mère et ses hématomes, et une vidéo qui montre également sa maman traînée par les policiers devant les poubelles non loin du commissariat. C’est Yafa qui va prendre la peine d’appeler les secours.