3 mois de prison ferme pour le facteur qui a jeté 40 kilos de courrier pour « alléger » ses tournées

Le facteur de 21 ans déjà connu des services de police a jeté près de 40 kilos de courrier et paquets en décembre dernier pour « alléger » ses tournées.
C’est les riverains qui ont donné l’alerte à la police puisqu’ils ne recevaient plus leur courrier. Démasqué, le facteur intérimaire au casier judiciaire déjà fourni, ne s’est pas présenté devant le tribunal. Le sursis de 5 mois sous le coup duquel il se trouvait a été révoqué, et les juges l’ont condamné à 3 mois de prison ferme.

La poste l’a immédiatement mis à pied et récupéré le courrier. Elle l’a finalement distribué et a déclaré que de tels agissements restent exceptionnels, et sont contraires aux valeurs de La Poste.